L'ANSSI lance l'Agora 41. Un espace de réflexion libre, multidisciplinaire et original réunissant 41 personnalités autour des enjeux de la transformation numérique.

Compte tenu de l’impact et des conséquences – effectives ou prévisionnelles – de la transformation numérique sur nos sociétés, c’est tout un écosystème, composé d’acteurs de la sécurité numérique mais aussi issus de l’ensemble de la société civile, qui se transforme et s’organise. Pour accompagner cette nouvelle dynamique, et répondre aux enjeux partagés par tous, il convient désormais d’aller plus loin pour favoriser les conditions d’un dialogue renforcé entre l’agence et des représentants de la société civile et de nos institutions.

C’est pourquoi l’ANSSI, autorité nationale en matière de cybersécurité et de cyberdéfense, reconnue dans son écosystème pour son expertise et son expérience, lance l’Agora 41. Cet espace de réflexion réunit 41 personnalités (chercheurs, universitaires, dirigeants, cadres, étudiants, etc.), que les enjeux de transformation numérique interpellent et mobilisent.

LES MEMBRES, AU CŒUR DU PROJET

L’Agora 41 est avant tout une tribune d’expression libre, multidisciplinaire qui propose à ses membres d’étudier des thématiques liées au numérique.
Pour mener une réflexion transverse et innovante, l’Agora tire parti de la diversité des expertises des personnalités bénévoles qui la composent. Ce sont donc les membres de l’Agora 41 qui la font vivre grâce à une réflexion commune et ouverte sur des thématiques transverses.

LES TRAVAUX DE L’AGORA 41

Animée par l’ANSSI, l’Agora s’est déjà réunie trois fois en séance plénière. Ces rencontres ont permis à cette assemblée disparate de se constituer, aux membres de se connaitre et de partager leurs expériences.

Les échanges sont structurés sous forme de groupes de travail thématiques. Chaque membre a ainsi choisi un des 5 sujetsproposés par l’ANSSI, qui ne couvrent pas son périmètre d’action : l’imaginaire, la régulation du cyberespace, les talents pour le cyberespace, l’écosystème ou le cyber moi.

Les fruits de leurs réflexions seront destinés à être partagés publiquement au sein de l’écosystème de la transformation numérique mais également plus largement avec toute personne intéressée par les enjeux du numérique.

En savoir plus sur :